AU DELA DU REEL
Il se peut que ce soit la Providence qui ait guidé vos pas en ce lieu… N’hésitez pas… ENTREZ…en toute liberté religieuse, spirituelle…

Partages d’expériences, de difficultés, de fruits cueillis sur les chemins. Ainsi nous contribuons à l’édification de chaque UN.

Soyez simplement attentif car "l’Essence-Ciel" peut se cacher derrière un brin d’humour, un soupçon de sagesse, ou un mot d’Amour, bref tout ce que vous trouverez ici.

Et pour entrer au cœur de la magie, une seule clef est nécessaire, celle qui ouvre votre Cœur.
Derniers sujets
» Formes pensées
Jeu 22 Oct - 13:02 par Jean de Mareuil

» Intuition et 3e oeil
Jeu 22 Oct - 12:57 par Jean de Mareuil

» les Adeptes
Mer 21 Oct - 17:50 par Jean de Mareuil

» Qui sont les Rose-Croix véritables ?
Mer 21 Oct - 17:35 par Jean de Mareuil

» Un nouvel évangile
Sam 25 Juil - 20:15 par Jean de Mareuil

» aide pour comprendre
Jeu 9 Avr - 17:22 par mymy9793

» la voie rosicrucienne
Ven 3 Avr - 17:22 par Micho

» Les Aides invisibles
Mer 19 Nov - 18:30 par eric bilongo

» dans nos rêves, qui retrouve -t-on?
Lun 11 Aoû - 15:08 par labichonne

» La loge blanche du Nord
Jeu 29 Mai - 13:55 par Jean de Mareuil

» changer nos pensées pour une bonne santé
Sam 24 Mai - 17:08 par Jean de Mareuil

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Lun 13 Mar - 18:53
Connexion

Récupérer mon mot de passe


les Adeptes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

clochette les Adeptes

Message par Jean de Mareuil le Mer 21 Oct - 17:50

 
 Dans ta réponse à ma dernière lettre tu as exprimé l'opinion que, d'être celui qui explique la spiritualité (facultés intellectuelles et morales confondues) nécessaire dans notre système de philosophie est un état hors de portée pour un homme, et tu doutes que quiconque, à un quelconque moment, ne l'ait fait. Permets-moi de te dire que nombre de ceux que l'église chrétienne appelle saints et nombre d'autres qui ne sont jamais allés dans cette église et que la coutume nomme "païens", ont atteint cet état et donc ont acquis les forces spirituelles qui leur permettent de faire des choses extraordinaires appelées miracles. Si tu examines l'histoire de la vie des saints, tu y trouveras beaucoup de cas bizarres, 
fabuleux et faux car ceux qui écrivirent les légendes connaissaient peu ou rien des lois mystérieuses de la nature ; ils ont enregistré des phénomènes qui eurent lieu, ou du moins le croyaient-ils, mais incapables d'expliquer les causes qui provoquaient ces phénomènes, ils ont inventé des explications qui leur semblaient être les plus probables ou les plus crédibles, selon leur façon de penser. Mais parmi tous ces débris, tu trouveras beaucoup de vérité, ce qui montre que même les intellects ignorants peuvent être illuminés de la sagesse divine si la personne vit une vie pure et simple.
Tu verras comment, en de nombreuses occasions, des frères et des moines, pauvres et ignorants, et selon les gens sans aucune connaissance, ont atteint une telle sagesse qu'ils furent consultés par des papes et des rois dans des affaires importantes et beaucoup d'entre eux ont acquis le pouvoir de quitter leur corps physique pour visiter des lieux éloignés dans leur corps spirituel, formé de la substance de la pensée, et sont apparus sous une forme matérielle en des endroits lointains. Des événements de cette sorte ont été si nombreux que si nous lisions leur histoire ils cesseraient de nous paraître extraordinaire, et il ne serait pas nécessaire d'aller dans le détail puisque ces cas sont déjà très connus. Dans la vie de "Sainte Catherine" de Sienne et dans celle de "Saint François Xavier" et dans beaucoup d'autres livres/ tu trouveras la description de faits semblables. L'histoire profane abonde aussi en faits qui ont trait à des hommes et des femmes extraordinaires, mais je me limite à noter l'histoire de Jeanne d'Arc qui possédait des dons spirituels et celle de Jacob Boëhme, le cordonnier ignorant, que la sagesse divine illumina.
Nous doutons qu'il y ait plus absurde qu'essayer d'argumenter ou de se disputer au sujet de ces choses avec les sceptiques ou les matérialistes qui nient leur possibilité. La tentative serait équivalente à se disputer au sujet de. la lumière avec un aveugle-né ; un tribunal d'aveugles ne pourrait, non plus, rendre un jugement sur l'existence ou la non-existence de la lumière. Néanmoins la lumière a existé et existe encore, nous pouvons en donner une idée aux aveugles, mais nous ne pouvons la leur prouver scientifiquement tant qu'ils resteront aveugles à la raison et à la logique.
Dans de nombreux endroits dans le monde il y a des gens dégradés à un tel degré par la "civilisation moderne" qu'ils sont totalement incapables de comprendre qu'une personne agisse pour un, motif autre que le gain d'argent ou l'obtention du confort et du luxe. Le seul motif de leur vie étant d'acquérir des richesses, de manger, boire, dormir et profiter de tous les conforts de cette vie. Cependant de telles personnes ne sont pas heureuses ? elles vivent dans un état de fièvre et d'excitation continuelles, à toujours courir après des ombres qui disparaissent quand on les approche, et si on les atteint et les absorbe, alors on court vers la création de désirs plus violents pour d'autres ombres.
Mais heureusement il existe encore d'autres personnes en qui l'étincelle divine de la spiritualité n'a pas été voilée par la fumée épaisse du matérialisme, chez certains cette étincelle est devenue une flamme qui, grâce à l'influence du SAINT-ESPRIT, émet une lumière qui illumine leur intellect et qui pénètre même leur corps physique de telle manière qu'un observateur sans expérience peut voir que ce sont des personnes d'un caractère inhabituel.
De telles personnes existent dans différentes parties du monde et constituent une fraternité dont l'existence est connue de très peu ? elles ne désirent pas non plus que des détails concernant leur Fraternité soient rendus publics, car cette nouvelle ne ferait qu'exciter l'envie et la colère des ignorants et des malveillants et mettrait en activité une force qui, bien que ne faisant aucun mal aux adeptes, réagirait contre ceux qui l'ont déclenchée.
Néanmoins si tu désires connaître la vérité, non pas par curiosité frivole mais par le désir d'en connaître le sentier, il m'est permis de te donner la nouvelle suivante.
(la lettre d'origine dont fut extrait le passage suivant, fut écrite par Karl von ECKERTSHAUSEN à Munich, en l'an 1792)
Les Frères dont nous parlons, sont inconnus du monde, l'histoire ne sait rien d'eux, et pourtant ils sont les plus grands de l'humanité. Les monuments qui ont été élevés en l'honneur des conquérants du monde seront réduits en poussières, les royaumes et les frênes cesseront d'exister, mais ces élus vivront encore. Le temps viendra où le monde sera convaincu du peu de valeur des illusions extérieures et commencera à n'estimer que ce qui en est vraiment digne. Alors l'existence des Frères sera connue et leur sagesse appréciée. Le nom des grands de la terre est écrit sur le sable, le nom de ces Fils de la Lumière est écrit dans le temple de l'éternité. Je te ferai connaître ces Frères et tu pourras devenir l'un d'eux.
Ces Frères sont des initiés dans les mystères de la religion, mais ne te méprends pas en supposant qu'ils appartiennent à des sociétés secrètes qui ont l'habitude de proclamer telle chose sainte et lui donner des cérémonies; sociétés dont les membres s'appellent Initiés. NON... Seul l'esprit de DIEU peut initier l'homme à la sagesse divine et illuminer son intelligence. Un homme ne peut que diriger un autre homme vers l'autel où brûle la flamme divine ; le second doit y parvenir par lui-même. S'il désire être initié, il doit par ce gage, se rendre digne d'obtenir des dons spirituels ? il doit boire à la fontaine qui coule pour tous et de laquelle personne n'est exclu, sauf ceux qui s'excluent eux-mêmes.
Tandis que les athées, les matérialistes et les sceptiques de notre civilisation moderne dénaturent le mot "philosophie"'avec le pourquoi des éloges qu'ils adressent aux élucubrations de leurs cerveaux, ces Frères vivent tranquillement sous l'influence de la plus élevée des lumières et construisent un temple pour l'esprit éternel, un temple qui continuera d'exister après que plus d'un monde aura péri.
Leur travail consiste à cultiver les pouvoirs de l'âme; ni la turbulence du monde extérieur, ni les illusions ne les affecte, ils lisent les lettres vivantes de DIEU dans le livre mystérieux de la nature ; ils reconnaissent et apprécient les divines harmonies de l'univers. Pendant que les sages du monde essayent de réduire à leur niveau intellectuel et moral, ce qui est sacré et exalté ces Frères s'élèvent au plan de la lumière divine et y rencontrent tout ce qui bon beau et vrai dans la Nature. Ils ne sont pas limités à une simple croyance mais ils savent la vérité à travers la contemplation spirituelle de la Foi; leur travail est toujours en harmonie avec leur foi car ils font le bien pour l'amour du bien et qu'ils savent ce qui est bien.
Ne pensez pas qu'un homme puisse devenir un vrai chrétien simplement en professant un certain credo ou en s'unissant à l'église chrétienne dans le sens littéral du mot. Devenir un vrai chrétien signifie devenir un CHRIST s'élever au-dessus de la sphère de la personnalité, contenir dans le coeur de son ego divin, et y posséder tout ce qui existe dans le ciel et sur terre. Cette condition, pour celui qui ne l'a pas remplie, se situe au-delà de ce qu'il conçoit, c'est une condition où, dès lors, l'on est consciemment le temple où réside la Divine TRINITÉ avec toute sa puissance. Ce n'est que dans cette lumière, ou principe, que nous appelons CHRIST et que d'autres peuples connaissent sous des noms différents que nous pouvons trouver la vérité.
Entre dans la lumière et tu apprendras à connaître les Frères qui y vivent. Dans ce sanctuaire se trouvent toutes les puissances, celles qui sont appelées surnaturelles incluses, au moyen desquelles l'humanité peut recevoir la force nécessaire pour rétablir le lien, à présent brisé, qui dans les époques précédentes unissait l'homme à la source divine d'où il provient. Si les hommes pouvaient connaître la grande valeur de leurs âmes et les pouvoirs possibles qui y sont latents, le désir de trouver leurs vrais égos propres les remplirait de crainte et de respect.
Il n'y a qu'un DIEU, qu'une vérité, qu'une connaissance et pour cela, qu'un sentier. A ce sentier on a donné le nom de religion, et par conséquent il n'existe qu'une religion pratiquement, bien qu'il y ait mille théories différentes. Tout ce qui est nécessaire pour avoir une connaissance de DIEU est contenu dans la nature. Quelles que soient les vérités que la vraie religion enseigne, elles ont existé depuis le début du monde et existeront après sa fin. Dans toutes les nations de cette planète la lumière a toujours brillé dans l'obscurité malgré l'obscurité. En certains endroits, cette lumière a été très brillante, moins à d'autres, selon la faculté réceptive des gens et la pureté de leur volonté. Chaque fois qu'elle a trouvé une grande réceptivité, elle est apparue avec splendeur et a été perçue avec un sens élevé de la concentration selon l'aptitude des personnes qui la percevaient.
La vérité est universelle et ne peut être monopolisée par un homme ou par un certain nombre d'hommes. Les mystères les plus augustes comme la Trinité, la Chute, la différenciation dans la monade humaine, sa rédemption par l'amour etc... se trouvent autant dans les religions anciennes que dans les modernes. Leur connaissance est la connaissance de l'univers ? en d'autres mots, c'est la Science Universelle, science infiniment supérieure à toutes les sciences matérialistes de la Terre ; chacune de celles-ci entre avec des détails douloureux dans toutes les profondeurs de l'existence sans toucher aux grandes vérités universelle où se base toute existence et même en traitant avec dédain une telle connaissance car ses yeux se sont fermés à la lumière de l'esprit.
Les choses du dehors peuvent être examinées avec la lumière du dehors ? les spéculations intellectuelles demandent la lumière de l'intelligence, mais la lumière de l'esprit est indispensable pour percevoir les vérités spirituelles ? la lumière intellectuelle sans illumination spirituelle conduira l'homme à l'erreur. Ceux qui désirent connaître les vérités spirituelles devront chercher la lumière avec leur intelligence et ne devront pas espérer l'obtenir par n'importe quelle forme ou par des cérémonies. Ce n'est que quand ils auront trouvé le CHRIST en eux-même qu'ils mériteront le nom de chrétiens.
C'était la religion pratiquée longtemps avant que le mot Chrétien ne fût connu et que les anciens connaissaient et dont ils connaissaient la science. C'était aussi la religion pratiquée par les premiers chrétiens qui étaient spirituellement illuminés et vrais adeptes du CHRIST. L'histoire montre, qu'au fur et à mesure que l'église croissait en puissance extérieure, sa puissance intérieure diminuait. L'église ne peut plus longtemps dire, comme dans le passé : "Je ne possède ni or ni argent" comme elle ne peut plus dire aux malades "Lève-toi et marche".
A moins qu'une nouvelle vie ne soit insufflée dans les anciens systèmes, leur décadence est sûre. Leur dissolution est particulièrement indiquée dans la prédominance du matérialisme, du scepticisme et de la licence. Une vie nouvelle ne peut être inculquée dans la religion si on donne force au pouvoir extérieur et à 1'autorité matérielle du clergé, elle doit être instillée dans la religion à partir de son centre. La force centrale qui donne vie à tout et qui met tout en mouvement, c'est l'Amour ; qu'une religion ne soit pénétrée que d'amour et elle pourra être forte et endurante, une religion basée sur l'universel amour de l'humanité contient les éléments de la religion universelle.
La vraie religion consiste en la connaissance de DIEU, mais DIEU ne peut être connu que par ses manifestations. Toute la nature est une manifestation de DIEU ; sans doute le degré le plus élevé de cette manifestation est la divinité de l'homme. Rendre tous les hommes divins est le but final de la religion, reconnaître la Dignité Universelle dans tous les êtres est un moyen pour atteindre ce but.
Reconnaître DIEU signifie reconnaître le principe universel d'amour divin. En celui qui reconnaît pleinement ce principe, pas seulement en théorie, mais en pratique, les sens intérieurs s'ouvriront et son esprit sera illuminé d'une sagesse spirituelle et divine.
Quand tous les hommes auront atteint ce stade, alors la lumière divine de l'Esprit illuminera le monde et sera reconnu de la même manière que l'on voit universellement le Soleil. La connaissance prendra alors la place de l'opinion, la foi celle de la théorie et l'amour universel régnera à la place de l'amour personnel. Alors sera reconnue dans la Nature et dans l'homme la majesté du Dieu Universel et l'harmonie de Ses lois.
Et dans les joyaux qui ornent le trône de l'ÉTERNEL, joyaux bien connus des Adeptes, on verra la splendeur de la Lumière de l'Esprit.


_________________
Jean de Mareuil
*Un vieux sage et tendre ami des Elfes*
avatar
Jean de Mareuil
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 118
Age : 80
Localisation : Ollezy
Date d'inscription : 19/06/2005

http://sagesse-rose-croix.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum