AU DELA DU REEL
Il se peut que ce soit la Providence qui ait guidé vos pas en ce lieu… N’hésitez pas… ENTREZ…en toute liberté religieuse, spirituelle…

Partages d’expériences, de difficultés, de fruits cueillis sur les chemins. Ainsi nous contribuons à l’édification de chaque UN.

Soyez simplement attentif car "l’Essence-Ciel" peut se cacher derrière un brin d’humour, un soupçon de sagesse, ou un mot d’Amour, bref tout ce que vous trouverez ici.

Et pour entrer au cœur de la magie, une seule clef est nécessaire, celle qui ouvre votre Cœur.
Derniers sujets
» Formes pensées
Jeu 22 Oct - 13:02 par Jean de Mareuil

» Intuition et 3e oeil
Jeu 22 Oct - 12:57 par Jean de Mareuil

» les Adeptes
Mer 21 Oct - 17:50 par Jean de Mareuil

» Qui sont les Rose-Croix véritables ?
Mer 21 Oct - 17:35 par Jean de Mareuil

» Un nouvel évangile
Sam 25 Juil - 20:15 par Jean de Mareuil

» aide pour comprendre
Jeu 9 Avr - 17:22 par mymy9793

» la voie rosicrucienne
Ven 3 Avr - 17:22 par Micho

» Les Aides invisibles
Mer 19 Nov - 18:30 par eric bilongo

» dans nos rêves, qui retrouve -t-on?
Lun 11 Aoû - 15:08 par labichonne

» La loge blanche du Nord
Jeu 29 Mai - 13:55 par Jean de Mareuil

» changer nos pensées pour une bonne santé
Sam 24 Mai - 17:08 par Jean de Mareuil

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Lun 13 Mar - 18:53
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Symbolisme dans l'art sacré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

prof Symbolisme dans l'art sacré

Message par Invité le Ven 24 Juin - 20:19

SYMBOLISME ESOTERIQUE

DANS L'ART SACRE


Lorsque nous examinons l'art sacré de toutes les époques et de tous les peuples nous trouvons une importante symbologie; cependant les voyants savent que ce symbolisme apparemment arbitraire a une véritable signification spirituelle—même, on peut dire, une existence réelle, sur les plans supérieurs de la nature.

Il est enseigné en ésotérisme que les auréoles, les halos, nimbes, ailes, baguettes magiques, flammes, et draperies montrés dans l'art sacré ne sont pas simplement symboliques de qualités spirituelles comme les écrivains religieux le croient, mais représentent une réalité spirituelle objective. Ils dépeignent des formes pensées vivantes.
Les mystiques et occultistes modernes comme les anciens voient les mêmes phénomènes dans le monde spirituel. Clara Clemens Gabrilowitz, la fille de Mark Twain, a écrit qu'elle tenait des conversations mentales avec les Anges Gabriel et Michaël; et elle commente qu'elle voyait de petites ailes de lumière flottantes près de la tête de l'Ange Gabriel, un arc-en-ciel coloré, brillant et luminescent. Il y a un siècle, le Dr. Babitt, et d'autres qui investiguaient le magnétisme du corps, développèrent un degré de vision clairvoyante, et avec cette vision, et également au moyen d'expérimentations en laboratoire, furent conscients de lignes de force dans et autour du corps, changeant de spectre de couleurs. Certaines de ces formations couleurs magnétiques appartiennent presque totalement à l'organisme éthérique physique; d'autres appartiennent presque entièrement à l'aura mentale et émotionnelle.
Ce ne sont pas, par conséquent, des conventions simplement artistiques, ou un code intellectuel. Les occultistes Chrétiens reconnaissent parmi les différents halos peints et décrits par des mystiques un qui est appelé le "Vêtement Nuptial d'Or" [dans ce cas le corps de l'âme ou soma psuchikon]—il appartient à l'Esprit Humain et l'accompagne de vie en vie, changeant de gloire en gloire à chaque incarnation successive. Parmi les artistes Chrétiens il est spécifiquement appelé "La Gloire", et il est dit signifier la Présence du Saint Esprit de Dieu. Il était connu des Israélites Bibliques en tant que la Shekinah, qui se manifestait dans le Saint des Saints dans le tabernacle dans le Désert et plus tard dans le temple de Salomon.

L'auréole de lumière était connue des anciens Babyloniens et des peuples les plus anciens comme un signe que ce qui semblait être un être humain était réellement un dieu. Le Chrétien regarde cette auréole comme le signe de la sainteté. A nouveau, Babyloniens et Perses représentèrent tous les Esprits avec des ailes pour indiquer leur être non matériel et leurs fonctions éthériques. Les Egyptiens posaient leurs ailes sur les bons Esprits uniquement, ce qui est raisonnable vu que les Esprits supérieurs ont des émanations auriques puissantes et brillantes, alors que celles des êtres inférieurs sont petites et minimisées ou totalement absentes. Puisque les Esprits supérieurs ont non seulement de puissantes émanations mais aussi un grand nombre d'entre eux, dont plus supérieur est le rang de Hiérarchie Céleste, plus ils portent d'ailes.

En peinture médiévale, le Christ est peint avec douze ailes, qui peuvent être prises comme symboles des douze Apôtres, ou des douze tribus d'Israël, ou des douze constellations zodiacales autour du logos Solaire; mais nous savons que le Grant Archange dans le Soleil est véritablement enflammé d'émanations de pouvoir cosmique.

Parmi les Grecs deux dieux messagers reçurent une attention spéciale : Hermès, le messager de Zeus, et Iris, le messager de Junon, Reine des Cieux.
Iris était la déesse (Ange) de l'arc-en-ciel et elle est montrée dans l'art Grec se mouvant à travers l'espace portant un enfant dans ses bras alors que ses ailes se déploient derrière elle. Hermès, aussi, est un dieu au casque ailé, et son bâton ailé est enlacé de deux serpents. Ils peuvent être pris en tant que symboles, en effet, mais le clairvoyant sait que leur équivalent est présent dans l'espace mental et dans le développement ésotérique.

Comme les Anges dans l'art sacré les êtres humains qui ont atteint un certain développement ont une flamme brûlant au-dessus des sourcils. C'est le signe du feu esprit spinal élevé, appelé aussi serpent de feu, mais il représente aussi bien l'Ego lui-même, que Max Heindel dit être un Feu, avec son trône dans la tête et sa couronne de lumière arc-en-ciel au-dessus de la tête, car cette présence ardente est véritablement "Dieu avec Nous", l'Ego éveillé, qui, comme les Anges, utilise une épée ou un sceptre de force spirituelle qui émane des mains, ou de la bouche en tant que parole, ou des yeux en rayons de lumière venant de l'Intelligence clair-voyante intérieure.

Les ailes d'Hermès représentent le fourreau mental ou Ego développé qui est capable de s'élever du corps durant l'Initiation—un pouvoir développé par l'humanité sous la direction des Mercuriens (Cosmo p. 274). A nouveau, Max Heindel dit (p.275) : "Mercure, étant à présent dans l'obscurité, exerce un très petite influence sur nous, mais il émerge du reste planétaire et comme le temps poursuit son influence, sera de plus en plus en évidence…la race à venir aura beaucoup d'aide des mercuriens et des gens encore des dernières Epoques et Révolutions en auront encore davantage".



RAYS JANVIER FEVRIER 2002-02-01 JANICE LORIMER

Traduction Chantal Duros I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum