AU DELA DU REEL
Il se peut que ce soit la Providence qui ait guidé vos pas en ce lieu… N’hésitez pas… ENTREZ…en toute liberté religieuse, spirituelle…

Partages d’expériences, de difficultés, de fruits cueillis sur les chemins. Ainsi nous contribuons à l’édification de chaque UN.

Soyez simplement attentif car "l’Essence-Ciel" peut se cacher derrière un brin d’humour, un soupçon de sagesse, ou un mot d’Amour, bref tout ce que vous trouverez ici.

Et pour entrer au cœur de la magie, une seule clef est nécessaire, celle qui ouvre votre Cœur.
Derniers sujets
» Formes pensées
Jeu 22 Oct - 13:02 par Jean de Mareuil

» Intuition et 3e oeil
Jeu 22 Oct - 12:57 par Jean de Mareuil

» les Adeptes
Mer 21 Oct - 17:50 par Jean de Mareuil

» Qui sont les Rose-Croix véritables ?
Mer 21 Oct - 17:35 par Jean de Mareuil

» Un nouvel évangile
Sam 25 Juil - 20:15 par Jean de Mareuil

» aide pour comprendre
Jeu 9 Avr - 17:22 par mymy9793

» la voie rosicrucienne
Ven 3 Avr - 17:22 par Micho

» Les Aides invisibles
Mer 19 Nov - 18:30 par eric bilongo

» dans nos rêves, qui retrouve -t-on?
Lun 11 Aoû - 15:08 par labichonne

» La loge blanche du Nord
Jeu 29 Mai - 13:55 par Jean de Mareuil

» changer nos pensées pour une bonne santé
Sam 24 Mai - 17:08 par Jean de Mareuil

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Lun 13 Mar - 18:53
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Le 4e degré - l'Idolâtrie -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

prof Le 4e degré - l'Idolâtrie -

Message par Ptite Pe le Lun 29 Aoû - 18:58

Le 4ème obstacle, l’Idolâtrie


Présentation: Un personnage s'agenouille, les mains jointes, devant une monstrueuse idole à la tête cornue, dressée sur un socle.

Chantou : Cette image est caractéristique de nos engouements humains pour les idoles factices. Cela pouvait représenter les veaux d'or anciens, les idoles "païennes", mais actuellement tout ce que le matérialisme a apporté comme idoles de paille, et la liste est longue............mais je vais méditer davantage sur l'image .......

Boris : Décidément, ces obstacles nous renvoient à toutes les limites de notre popre ego, de notre propre personnalité. Cette dévotion pour une idôle de pierre, c'est le culture de la civilisation matériel: avoir une maison, une femme, un gamin et un chien, une grosse voiture, des vacances aux sport d'hiver, vacances d'été sur la côte... bref, la réussite sociale, toute les valeurs égoïste de notre grande civilisation occidentale!!
Je voudrai mettre un bémol sur l'emploi de l'expression "paganisme". Qui veut dire littéralement "du pays". On l'utilise généralement dans un sens préjoratif de culte archaïque par rapport à la religion chrétienne évangélisatrice. Alors que par exemple, la culture celte et druidique est un culte païen renfermant une grande sagesse. Une sagesse si vivante, que la religion chrétienne a dû incorporer le culte de la Grande Déesse par le culte marial (vierges noires,...)
Pour Steiner, la première qualité à acquérir pour entrer dans un chemin de développement personnel est la dévotion. Mais une dévotion dans le sens d'une vénération, d'un émerveillement. Ce sentiment est l'antithèse de l'égoïsme, c'est le regard candide de l'enfant, dénué de tout préjugé, si cher à nos philosophes antiques. Ce regard plein d'amour, épuré de toute critique lève le voile sur bien des choses.

Chantou : Tu as raison, je l'avais d'ailleurs souligné dans un mail il y a une quinzaine. Païen vient de paysan, et en tant que partisanne des fêtes de la nature telles que les celtes les pratiquent, je te suis.
Ce mot est trop vite employé, par habitude...
Nous sommes ok sur la symbolique de cette image...j'irais même plus loin, les images 'saintes' de la religion sont parfois plus adulées que ce qu'elles représentent véritablement. Les objets, reliques ou autres matérialisation d'une ferveur religieuse sont souvent plus importants aux yeux de certains que l'essentiel, qui est de vivre sa foi, de la mettre en pratique dans le quotidien.

Tout cela verra sa fin dans les décennies à venir, nous sommes en train de vivre la fin d'une époque. Tout est en nous et autour de nous (nature), le reste n'est que superflu, mais il faut du temps pour s'en détacher...

Ptite Pe
Invité


Revenir en haut Aller en bas

prof Re: Le 4e degré - l'Idolâtrie -

Message par Ptite Pe le Dim 18 Sep - 10:52

Beaurivage: Pendant longtemps le demon designait le genie interieur de l'homme, qui participait à la Nature de son Ame. Attaché à l'homme, le demon relevait en même temps de la sphére du Divin, cette position lui confere un pouvoir d'intermediaire et de mediateur entre la volonté de Dieu et la conscience de chaque humain.
En transferant ce demon interieur vers la figure de l'Ange les Chretiens ne laisserent plus au demon que le role de force interieure que Dieu ne gouvernait pas et qui relevait du Diable
le demon c'est l'imagination creative...
Le diable c'est l'adversaire , c'est le prince des tenebres, le grand diviseur......

la dualité
Le Diable est ainsi celui qui , de la creation Unique de Dieu rangeant ainsi tous les elements sous le principe de l'unité, fait une creation double, soumise au principe de la division du bien et du mal, du ciel et de la terre, du haut et du bas

ce que j'en retire a la vue de la photo, c'est une personne qui prie le demon qui doit intervenir auprés de Dieu

Ptite Pe
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum