AU DELA DU REEL
Il se peut que ce soit la Providence qui ait guidé vos pas en ce lieu… N’hésitez pas… ENTREZ…en toute liberté religieuse, spirituelle…

Partages d’expériences, de difficultés, de fruits cueillis sur les chemins. Ainsi nous contribuons à l’édification de chaque UN.

Soyez simplement attentif car "l’Essence-Ciel" peut se cacher derrière un brin d’humour, un soupçon de sagesse, ou un mot d’Amour, bref tout ce que vous trouverez ici.

Et pour entrer au cœur de la magie, une seule clef est nécessaire, celle qui ouvre votre Cœur.
Derniers sujets
» Formes pensées
Jeu 22 Oct - 13:02 par Jean de Mareuil

» Intuition et 3e oeil
Jeu 22 Oct - 12:57 par Jean de Mareuil

» les Adeptes
Mer 21 Oct - 17:50 par Jean de Mareuil

» Qui sont les Rose-Croix véritables ?
Mer 21 Oct - 17:35 par Jean de Mareuil

» Un nouvel évangile
Sam 25 Juil - 20:15 par Jean de Mareuil

» aide pour comprendre
Jeu 9 Avr - 17:22 par mymy9793

» la voie rosicrucienne
Ven 3 Avr - 17:22 par Micho

» Les Aides invisibles
Mer 19 Nov - 18:30 par eric bilongo

» dans nos rêves, qui retrouve -t-on?
Lun 11 Aoû - 15:08 par labichonne

» La loge blanche du Nord
Jeu 29 Mai - 13:55 par Jean de Mareuil

» changer nos pensées pour une bonne santé
Sam 24 Mai - 17:08 par Jean de Mareuil

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Lun 13 Mar - 18:53
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Le 8e degré - l'Arbre Sec, la prise de Conscience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

prof Le 8e degré - l'Arbre Sec, la prise de Conscience

Message par Ptite Pe le Dim 18 Sep - 9:04

8 ème degré, l’Arbre sec, la première prise de conscience


Présentation : Un arbre sans feuilles, déraciné et aux branches cassées.

Boris : La Mort, une loi initiatique.
La cathédrale de Metz renferme les symboles représentant les 33 degrés de l’Initiation du Bâtisseur. Ces symboles sont présents dans tous les édifices religieux médiévaux, mais seule la cathédrale de Metz les représentent tous et dans un ordre. Le romancier Christian Jacq, féru d’égyptologie mais aussi de la tradition initiatique a rencontré l’un des derniers Maîtres d’Œuvre. Au cours d’un entretien, les deux hommes tentent de faire parler les pierres. Les 7 premiers degrés sont les obstacles à l’initiation. On pourrait dire les conditions préalables à un travail sur soi. Car nombreux sont les démons, les animaux intérieurs qui nous habitent. A celui qui veut évoluer doit savoir que c’est une lutte avec lui-même qui s’engage.
Ayant pris connaissance des désirs, des instincts, qui vivent en lui et qu’il devra transformer en chemin, le postulant découvre le 8ème degré : L’Arbre sec ou la première prise de conscience.
Le novice découvre alors la loi qui préside à sa transformation : la Mort…

A celui qui écoute le langage des symboles, il pourrait entendre :

Arbre sec en apparence je suis
Flots de sève sont en moi enfouis
Mort ta vie était
Vie et Lumière, elle peut devenir
A toi seul tiens cet Avenir

Le voyage initiatique, Christian Jacq, collection L’Age de l’Etre
Editions Pocket


Chantaloup : Je voudrais rajouter que ce n'est pas un livre à lire uniquement, mais un livre à étudier très sérieusement afin d'en intégrer toutes les énergies. A bientôt.


Shantidas : Contrairement aux écoles ésotériques qui se contredisent toutes dans leurs enseignements, les sculptures romanes proposent souvent à l'homme un message spirituel. Ainsi, celles de la cathédrale de Metz illustrent les 33 degrés de la sagesse conduisant l'homme à la connaissance. De nombreuses études ont démontré les liens entre la symbolique de l'ancienne Egypte et celle du Moyen Age. Les premiers bénédictins, notamment, prolongèrent l’œuvre des moines d'Égypte, dont la règle s'inspirait , pour une part, de celle des initiés des derniers temples de l'époque ptolémaïque. Les bâtisseurs des cathédrales ont su préserver cet antique enseignement de toutes souillures humaines et l'ont transcrit jusqu'à nos jours dans toute sa pureté. Ces 33 degrés sont un témoignage de l'initiation vécue aujourd'hui en Occident et sur le chemin qui conduit à une sagesse, à une plénitude, à une harmonie que nous recherchons tous en nous et autour de nous. Encore une fois , je suis "la voix qui crie dans le désert" pour dire que l'Orient à sa propre tradition et aussi l'Occident; tout ne vient pas de l'Orient; notre tradition est aussi vivace et nul n'ait besoin de suivre un enseignement de yoga, puisque nous avons la voie et le chemin chez nous aussi............et aussi la LUMIERE. Mais, serons nous écouter la petite voix intérieure et suivre jusqu'au bout le chemin des 33 degrés? De l'arbre sec à l'arbre fleuri, de l'arbre de la caballe, en passant par le pilier Djed et l'arbre de la Bible, ainsi que l'arbre des alchimistes, serons-nous suivre le bon chemin?


Chantou : J'aime beaucoup cette image de l'arbre sec, qui me fait penser à l'hiver, où l'extérieur est dénudé, mais où tout vit en secret à l'intérieur, prêt à se dévoiler lorsque le moment sera venu. L'arbre sec n'impose pas, il est, où il paraît sans vie, comme lorsque nous sommes face à nous mêmes dans le désarroi, quand tout semble se tarir. Mais en nous coule cette vie qui si elle se manifeste de façon différente, c'est pour nous laisser le temps de faire le point, la halte, là encore l'humilité semble très présente... Oui, j'aime cet arbre, qui est prometteur, malgré l'apparence. Il me fait aussi penser à une phrase de la Bible, fais toi vide (je crois), et je me ferai capacité...........

Fleur de Lys : citations de la Bible : « Et tous les arbres des champs sauront que moi, l'Éternel, j'ai abaissé l'arbre qui s'élevait et élevé l'arbre qui était abaissé, que j'ai desséché l'arbre vert et fait verdir l'arbre sec. Moi, l'Éternel, j'ai parlé, et j'agirai. »
« on reconnait l'arbre à ses fruits »
« le figuier stérile.. »
C'est sous un arbre que Bouddha atteint la connaissance et l'illumination.

L'arbre sec ne porte pas de fruits; la sève ne monte pas pour porter à maturation les fruits; l'arbre sec n'est pas encore le pîlier Djed, l'arbre des Séphirots, l'arbre de vie du jardin d'Eden; et c'est sous l'arbre de Vie planté au milieu du jardin d'Eden que nous allons recevoir la lumière nécessaire à guider la remontée de l'homme vers Dieu.
l'arbre sec ne pourra redevenir l'arbre fleuri que par la montée de sa sève vers le sommet , la couronne; les roses ou chakras, le long de l'arbre ne pourront s'ouvrir que par la remontée de la sève ; l'arbre sec doit refleurir.
Le Veilleur : Pauvre arbre... ses racines ne sont pas en terre et il doit s'aggriper avec ses branches pour ne pas tomber ...

Boris : Chantou, Heureux de voir que l'Arbre sec parle en toi. Car quand nous avions aborder ce degré en décembre dernier, tu n'étais guère inspirée!!

Humilité toujours!! Mais j'ai l'impression que l'Arbre sec est vraiment sec. Comme Jésus disait "vous vous croyez vivant, mais vous êtes mort". Comme tu dis Le Veilleur, il est bien mal foutu. Ni ancré à la terre, ni relié au ciel. C'est faire le constat de ce que nous sommes, mais aussi du potentiel qui existe, un arbre est destiné à verdir, fleurir et porter fruit!

Chantou : Boris, Oui, c'est exact, aborder l'arbre sec, tout de go, sans les images précédentes, ça n,e m'inspirait pas du tout. Mais après les étapes précédentes, c'est d'une logique évidente. Et puis, il faut bien admettre que nous sommes bien souvent en phase de dessèchement!!! Heureusement il y a toujours la Vie, celle qui est bien ancrée au fond, comme pour nous pousser toujours à reverdir…*

Chantaloup : Ses racines à nues et ses branches dépouillées, l'Arbre Sec nous montre qu'il nous faut nous aussi être "nus et dépouillés" de tous nos artifices et nos fausses croyances pour avoir cette première prise de conscience. Cet arbre qui semble sec est en fait "en devenir d'être" En le renversant, on plante ainsi ses racines dans une nouvelle terre, la terre céleste. Nous devons là encore faire ce retournement indispensable pour poursuivre le chemin. C'est au plus profond de notre détresse, à l'instant où tout paraissait perdu, que surgit une lueur. Une lumière est née du fond de nos ténèbres. De notre arbre isolé, c'est à dire de notre solitude car dans ce travail nous sommes seuls, va naître la compréhension de ce "devenir" et du chemin à parcourir pour voir l'arbre fleurir et porter des fruits. Déjà nous percevons le changement futur car nous ne sommes plus ce que nous étions.

Le Veilleur : Que puis-je ajouter après ce message ???

Chantaloup : merci, mais il pourrait se dire encore beaucoup de choses sur cet Arbre Sec. J'en profite d'ailleurs pour redire à tous que ces 33 degrés sont également à mettre en pratique. Je pense que chacun a compris qu'il va de soi que cette étude ne doit pas se faire uniquement dans l'intellect pour servir à alimenter les discussions de salon, mais doit servir par un travail sur soi à nous faire évoluer sinon je ne vois pas l'intérêt d'une telle étude.

Fleur de Lys : Tu fais bien d'insister sur cet aspect ; si nous ne mettons pas en pratique dans "notre" vie de tous les jours , alors cela ne servira à rien; et tout restera lettres mortes.

BeauRivage : Avec ses racines plantéees dans la terre et ses branches dirigées vers le ciel, l'arbre incarne comme l'homme l'etre des 2 mondes et la creation qui unit le haut* et le bas*, l'arbre abrite le sur-naturel, c'est l'axe du monde autout duquel s'assemble le cosmos*, l'arbre des alchimistes, l'arbre de la Connaissance.
C'est le symbole symbole de la creation entiere, l'ascension de l'arbre c'est l'ascension des cieux vers la vision de l'unique, c'est sous l'arbre que Gautama Bouddha a recu l'illumination, c'est le symbole de l'eveil,
C'est avec le bois de l'Arbre de la connaissance du paradis qu'aurait ete construite la croix de Christ, et la croix est devenue pour les croyants l'Arbre de vie, l'arbr'e de vie est surtout incarné par Marie qui est benie par l'Esprit Saint
et a offert au monde son fils.
L'arbre croix qui est confondu avec un arbre sec est souvent representé recouvert avec de toutes petites pousses qui est representé dans les sculptures du moyen age ( et dans cette cathedrale de Metz) est lié à la symbolique de la resurrection que l'arbre incarne à travers la perte de ses feuilles, le repos hivernal et sa renaissance au printemps
ce que je vois dans cette image:
Dans le Christianisme (sujet qui nous interesse dans cette etude) l'arbre est le symbole de vie, le deroulement de son cycle est associé à la succession de la vie, de la mort et de la resurrection, et l'arbre mort c'est celui qui ne donne plus de fruit, c'est le pecheur.

Ptite Pe
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum