AU DELA DU REEL
Il se peut que ce soit la Providence qui ait guidé vos pas en ce lieu… N’hésitez pas… ENTREZ…en toute liberté religieuse, spirituelle…

Partages d’expériences, de difficultés, de fruits cueillis sur les chemins. Ainsi nous contribuons à l’édification de chaque UN.

Soyez simplement attentif car "l’Essence-Ciel" peut se cacher derrière un brin d’humour, un soupçon de sagesse, ou un mot d’Amour, bref tout ce que vous trouverez ici.

Et pour entrer au cœur de la magie, une seule clef est nécessaire, celle qui ouvre votre Cœur.
Derniers sujets
» Formes pensées
Jeu 22 Oct - 13:02 par Jean de Mareuil

» Intuition et 3e oeil
Jeu 22 Oct - 12:57 par Jean de Mareuil

» les Adeptes
Mer 21 Oct - 17:50 par Jean de Mareuil

» Qui sont les Rose-Croix véritables ?
Mer 21 Oct - 17:35 par Jean de Mareuil

» Un nouvel évangile
Sam 25 Juil - 20:15 par Jean de Mareuil

» aide pour comprendre
Jeu 9 Avr - 17:22 par mymy9793

» la voie rosicrucienne
Ven 3 Avr - 17:22 par Micho

» Les Aides invisibles
Mer 19 Nov - 18:30 par eric bilongo

» dans nos rêves, qui retrouve -t-on?
Lun 11 Aoû - 15:08 par labichonne

» La loge blanche du Nord
Jeu 29 Mai - 13:55 par Jean de Mareuil

» changer nos pensées pour une bonne santé
Sam 24 Mai - 17:08 par Jean de Mareuil

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Lun 13 Mar - 18:53
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Le 11e degré - les Masques ou la Dualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

prof Le 11e degré - les Masques ou la Dualité

Message par Ptite Pe le Dim 18 Sep - 9:37

11ème degré, les Masques ou la Dualité






Présentation: 4 personnages tiennent dans chacun de leurs mains deux masques

Chantou : Alors voyons de 11ème degré!! Plusieurs photos pour ce degré, les masques, l'être double, es deux côtés lui-même... De l'air sort de leur bouche, l'air, le mental...les masques sont tournés vers l'extérieur. Pas de maîtrise du mental? J'y réfléchis!
L'autre image montre l'homme tenant les masques sur ses genoux, il essaie de se stabiliser...
La troisième image est équilibrée, ce visage est droit, de face, la forme un triangle correct…
La quatrième, j'y potasse encore, car il n'y a presque plus de corps, les masques sont décalés par rapport au visage, mais peut être est-ce important...

[color=darkred] Chantaloup :
On peut voir en effet les différentes étapes de l'évolution de la dualité. Au début , on ne maîtrise pas cette dualité. On est souvent dans "le tout ou rien". C'est ce qu'exprime la 1ère image qui nous montre les deux masques tournés "vers l'extérieur" et qui soufflent du vent. Comme l'a dit Chantou cela représente la dualité au niveau du mental, ce qui est confirmé par la position de sa jambe droite relevée par rapport aux images suivantes .Hors la jambe droite correspond au cerveau gauche...Le personnage est écartelé entre deux forces contradictoires dont il est l'objet inconscient.
La 2ème étape nous montre que son pied gauche est en appui sur son pied droit et que les masques tournés vers "l'intérieur" ne soufflent plus. Il commence à lâcher le mental pour passer dans le registre de l'intuition. Il pressent...mais c'est encore une lutte avec lui-même. D'ailleurs on le voit dans la position des masques et dans sa façon de les tenir. Pour trouver l'équilibre et l'harmonie dans cette dualité, que de travail !
La 3ème image nous montre que le personnage maîtrise sa dualité par la posture et la position des masques. Jusqu'à présent, il avait connaissance de cette dualité par la prise de conscience mais maintenant , il a la perception de cette énergie unifiante puisqu'il l'a intégrée !
Dans la 4ème image, on nous montre que la dualité surmontée est perçue par le personnage à travers la beauté de cette énergie manifestée par le Nombre d'Or...qui est la Divine Proportion...


Boris : Merci pour ce défrichage!! Je vois enfin l'évolution entre ces 4 images. Mais que voulez vous dire par "dualité au niveau du mental"? Est-ce le fait que notre intellect fait une différenciation bien-mal?

Chantou : Le mental, l'intellect est le dernier véhicule que nous ayons reçu au cours de notre involution. Nous devons le perfectionner au cours des vies, mais pour l"instant il est mobile et inconstant. D'où son rapport au signe des gémeaux, et à la dualité. Le bien le mal, c'est nous qui avons cette notion de différence jusqu'à ce que nous ayons intégré que le Tout est bon et beau. En attendant, le jeu du bien et du mal agit chez l'humain, qui apprend ainsi à discerner, se transformer et transformer tout ce qui est 'mal' en bien puisque tout vient de la même source. Depuis que la vie a émané du Tout, il y a dualité, puisque séparation. et au cours de l'involution, cela s'est matérialisé de façon de plus en plus dense. Sous Jehovah, nous avons reçu la loi oeil pour oeil dent pour dent............mais depuis le Christ, c'est la loi d'amour, celle qui rend libre et transforme tout. Il faut du temps, mais nous sommes sur le chemin d'évolution, ce qui veut dire que nous remontons vers les mondes plus subtiles, et ceux qui sont conscients de cela travaillent à changer tout en bien... ce sont les pionniers de l'ère future.

Chantaloup : Chantou vient de te répondre, et j'abonde également dans ce sens. C'est pourquoi la dernière image nous montre que, lorsque nous avons dépasser la dualité, on accède à la vision du Tout qui est manifesté dans cette sculpture par le Nombre d'Or, la Divine Proportion que l'on retrouve dans l'architecture, ( par exemple: la pyramide de Chéops, ou encore le Parthénon, les grandes Cathédrales ainsi que dans la peinture, l'art en général....et dans l'A.D.N.!
Des tests ont été faits dans des écoles maternelles où l'on montrait aux enfants des dessins faits selon cette loi et d'autres pas et on leur demandait de choisir. L'impact esthétique est tel que tous ont choisi ceux sur lesquels le Nombre d'Or avait été appliqué. Pour revenir à notre étude, la dernière sculpture a été faîte selon ce nombre. Elle nous enseigne que la Vie n'est pas symétrique et qu'aucune chose n'est égale à une autre. Ainsi, tout est unique et les comparaisons n'ont plus lieu d'être car tout est parfait. Et comme le dit Chantou, il nous incombe de ne pas rendre oeil pour oeil etc...mais de transformer dans l'amour, cette énergie en Amour
Pour revenir au nombre d'Or, on le retrouve également partout dans la nature. Par exemple la spirale de la coquille du nautile croît selon la progression de la série de Fibonacci.
Cette série de nombres offre deux particularités étonnantes: Chaque nombre est égal à la somme des deux qui le précèdent: 1,2,3,5,8,13,21,34,55,89,144,233, etc...et si on divise n'importe lequel de ces nombres par celui qui vient juste après lui, "on tend vers" 0,618 le Nombre d'Or.....!!!!!

Boris : Merci les filles!!! Je pressentais ce que vous avez dit, mais autant que les choses soit dites clairement!! D'autant plus que nous sommes en chemin!!En fait, les masques de la dualité nous font échos des degrés de l'Aigle et du Taureau. Ils sont tous les deux différents, contraire, mais entrent dans une relation dynamique harmonieuse. Sinon, on se désincarne dans les pensées de l'Aigle, ou l'on agit sans discernement avec le Taureau...
Oui, Chantaloup, le nombre d'Or est dans la succession des séquences de l'ADN. Il serait bien présomptueux de dire que l'on sait ce que l'on fait quand on insère à sa guise des gènes d'espèces dans une autre...
Les cathédrales respectant le nombre d'Or, elles ont une acoustique admirable alors que leur constructeur n'avait pas les connaissances pointues de nos acousticiens. Et avec toutes nos connaissances actuelles, on n'arrive pourtant pas à créer une acoustique comparable!!!

Fleur de Lys :
1) image : il s'agit ici de la dualité; le personnage semble hésiter entre les deux masques; il ne sait vers lequel se retourner. Par cette dualité, un choix est toujours présent, mais le personnage ne sait lequel prendre.
2) image : le personnage tient les deux masques à bras le corps; sur ses genoux; il semblerait qu'alors il soit conscient de cette dualité et que le choix lui appartient en définitive.. Il est seul responsable de ce choix.
3) image : il devient maître de ses choix en toute conscience et ne dépend plus d'événements extérieurs dans la prise de ses choix.
4) image : le personnage équilibre parfaitement la dualité; il se tient donc au point médian; c'est la voie du milieu du Bouddhisme.

Denise : Ne serait-ce pas une démonstration de la découverte du libre-arbitre?

Gaby : * 5) image - acceptation, lâcher le morceau : le personnage accepte les deux cotés , par qu'il sent bien, quelque part, qu'il est ces deux cotés !
;-)
(Yin yang, blanc noir, nuit jour, etc. les deux cotés ne s'opposent pas forcément, ils appartiennent à un entier… Smile
D'ailleurs, que pourrait-il être autre que ce qu'il est ?

Un extrait de "L'appel de l'Etre" de Ramesh Balzekar C'est la notion même de rechercher sa vraie nature, l'idée même de désirer l'éveil, qui constitue la plus grande obstruction. Nous sommes tous des chercheurs. Il suffit de regarder en arrière et de se demander : "Qu'est-ce qui a fait de nous des chercheurs ? Avons-nous choisi d'être un chercheur ?Avons-nous tout a coup décidé, un beau jour : " A partir de demain, je cherche ma vraie nature "? Ce n'est pas vous qui avez choisi d'être un chercheur. Cette quête a débuté a partir d'une pensée extérieure. Une pensée qui a contraint, vous a invoqué et convoqué, a découvrir votre vraie nature.

Fleur de Lys : il pourrait en effet y avoir un lien puisqu'à un moment du chemin , le choix nous appartient.

Boris : A un moment, le choix nous appartient ?? Mais il nous appartient tout le temps!!! En fait il est bien souvent plus difficile de faire le bon choix. On préfère la facilité par rapport aux exigences de l'initiation...

Fleur de Lys : bien sur que le choix nous appartient tout le temps; mais je voulais dire que ce choix est pris avec notre libre arbitre, et qu'il ne dépend plus d'événements extérieurs à nous; ceux-ci nous influençant sans arrêts.

Natacha :
Tout d'abord un grand merci pour tout ce qui a déjà été offert...

Depuis quelques temps déjà, il m'est difficile de poser mes propres mots surtout dans des endroits où il y a des gens qui me "connaissent"...Un travail se fait en moi, à l'intérieur, et les choses ne sont pas simples... Une démolition de l'Ancien pour construire le Nouveau... Un grand nettoyage, pour pouvoir L'accueillir dans la totalité de mon Être. Avec un écho à ce travail, présent dans le Visible comme dans l'Invisible ...
Certains appellent cela un passage essen-tiel sur Le Chemin du grand Retour. Dans ce passage, ô combien il est nécessaire de se trouver au cœur de l'équilibre entre les deux mondes, dans la Voie du Milieu...entre l'homme extérieur et l'homme intérieur...car seul cet endroit peut nous offrir cette paix intérieure qui permet au libre-arbitre de vivre. La Foi en ce qui est entrain de se vivre dans de tels moments nous aide à atteindre ce lieu, avec dans son cœur ces mots qui résonnent et qui s'offrent...QUE SA VOLONTE SOIT FAITE !

Tout au long du chemin nous sommes amenés à faire des choix, comme le dis Boris, mais il arrive un moment où ces choix deviennent différents comme le dis Fleur de Lys. Différents dans leur vécu...Longtemps sur le Chemin, nos choix se font en fonction de ce qui vient de l'extérieur (héritage du vécu de l'homme dans le monde visible) et puis il arrive un moment où ces choix ne sont plus possibles, car il est alors apparu, une autre présence en nous, et une sorte de "dialogue", de "reliance" avec elle. Et elle aussi, a son héritage de son propre vécu dans le monde invisible. Alors apparaît un grand dilemme...qui écouter? Que sont devenus nos bases qui nous permettaient de faire des choix? Quelles sont les nouvelles bases?...On se retrouve alors, au cœur même de ce grand dilemme, au cœur de la lemniscate formant la dualité, dans ce point d'étranglement où se mélangent, le bonheur d'un grand retour et la douleur d'un grand départ...où se vit le cri d'une naissance... d'une re-naissance dans l'Un.

Dans ces choix nouveaux, le fameux "Libre-arbitre" prend tout son sens...et le vrai sens de la Liberté que l'homme doit acquérir, se révèle...

Il y a quelques temps en désirant être éclairée sur ce que je vis ces temps ci, j'ai ouvert "la philosophie de la Liberté" de Steiner, que je me suis offerte ce Noël (et que je n'ai pas encore eu le temps de lire) , et je suis tombée sur ceci:

"Je n'éprouve aucune contrainte, pas plus celle de la nature dominant mes instincts que celle des lois morales, mais je veux simplement accomplir ce que je me sens appelé à faire"

"Mon acte n'est soumis à aucun principe venant du dehors, parce que j'ai trouvé en moi-même la cause d'agir, l'amour de cette action. Je n'examine plus, au moyen de l'intellect, si mon action doit être jugée soit bonne, soit mauvaise; je l'accomplis parce que je l'aime." "L'homme est libre dans la mesure où il est capable, à chaque instant de sa vie, de n'obéir qu'à lui-même"

Un magnifique écho à ce qui s'est révélé en moi:

Sur le chemin lorsque ces nouveaux choix se présentent à nous, il arrive un moment où la Foi n'est plus suffisante pour nous aider à les vivre, une autre force devient nécessaire... se révèle alors, à son tour, le sens de l'Impulsion Christique, l'Impulsion d'Amour, d'Amour Divin ...et il peut nous être offert sur notre chemin, la Grâce de vivre ce qui peut permettre à cet Amour de se révéler au plus profond de nous-mêmes...

Qu'est ce que l'Amour pour moi aujourd'hui?

L'Amour c'est cette flèche qui nous transperce le cœur et nous invite à entreprendre le plus beau des voyages mais aussi le plus difficile...Mais l'Amour c'est aussi l'habit dont nous devons nous revêtir et la nourriture que nous avons besoin pour vivre ce voyage. Et sur ce chemin, il arrive aussi un moment où l'on prend conscience que l'Amour c'est aussi à la fois ce chemin, et l'endroit où Il nous conduit, puisqu'Il nous permet de revenir à La Source de toute Vie.

J'ai le sentiment profond que l'AM O UR c'est l'Union ( 0 )
de l'Âme ( AM)
et de la Lumière (UR)
AM O UR

Et dans le Penser, le Sentir et l'Agir l'Amour ne demande qu'à Vivre.

Voilà je ne sais pas si vous m'aurez suivi (en lecture et en compréhension) jusque là, mais j'avais pas mal de temps de silence à combler...
(:O)))


Dernière édition par le Dim 18 Sep - 10:36, édité 1 fois

Ptite Pe
Invité


Revenir en haut Aller en bas

prof Re: Le 11e degré - les Masques ou la Dualité

Message par Ptite Pe le Dim 18 Sep - 9:38

Fleur de Lys : Un forum est un lieu d'échanges et celui-ci peut contribuer à nous enrichir mutuellement, c'est le but. Je suis très heureux de te voir participer à nouveau et tes messages laissent voir des échanges fructueux.

Lorsque le travail devient "intérieur" et profond, les mots ne sont que de piètres formules pour exprimer ce travail intérieur. C'est comme le ménage d'une maison ; on commence par les combles, le rez de chaussée et ainsi de suite; mais là, pour nous, plus de notions humaines, plus de dogmes, plus de concepts, plus rien à s'attacher, il faut faire le vide en nous pour que celui-ci se remplisse de Nouveau.
Sur notre chemin, les lois humaines n'ont plus courts; l'air devient plus vif, plus nourrissant; l'invisible devient visible dans notre vie courante. Oui, que ta Volonté soit faite et non la mienne; même la foi ne nous est d'aucun secours; il faut entrer dans la Lumière et voir la Lumière qui s'y trouve et Celle-ci, si elle est aussi à l'extérieur de nous, Elle est aussi à l'intérieur; et c'est bien là qu'il faut là chercher.
Les choix comme tu le fais remarquer, deviennent de plus en plus difficiles, tant que nous faisons confiance à nos vécus; mais la Présence en nous devient plus forte et plus lumineuse; Celle-ci radie des pulsations intenses que l'on définit par amour; mais là encore, cet amour ne peut s'exprimer par des mots humains; on entre dans cette radiance et là on la sens, l'expérimente et alors plus besoin de mots.

Pour quelqu'un n'ayant pas vécu cela, il est très difficile de s'en faire une idée. Les nouvelles bases? ce sera une personne toute différente; c'est un nouvel enfantement, du spirituel dans la matière; c'est magique! Revenir à la Source de Vie? cette source a toujours été présente en nous ; mais nous l'avons recouverte par nos incarnations, avec nos joies, nos peines, nos expériences mal comprises.
Le diamant a besoin d'être poli pour qu'il puisse exprimer son état naturel, qui est de briller de mille feux; n'en est-il pas de même pour nous? au fur et à mesure que nous recommençons à briller, l'Amour qui est en nous pulse , envahit toutes nos cellules et commencent à se propager à l'extérieur; les personnes qui viennent à notre contact, sentent ce changement; mais j'ai remarqué un fait curieux, si certaines personnes en ressentent un bienfait, d'autres le ressentent comme un malaise? je pense qu'il s'agit d'une attitude intérieure qui fait percevoir cet état d'une façon ou d'une autre.

Chantaloup : FdL, c'est tout à fait cela. « Au fur et à mesure que nous recommençons à briller, l'Amour qui est en nous pulse, envahit toutes nos cellules et commencent à se propager à l'extérieur; les personnes qui viennent à notre contact, sentent ce changement; mais j'ai remarqué un fait curieux, si certaines personnes en ressentent un bienfait, d'autres le ressentent comme un malaise? »

Si les personnes ressentent un malaise c'est qu'elles savent inconsciemment ce qu'elles devraient faire et qu'elles ne font pas, et à ce moment-là, la "brillance " des autres les dérange.

Je pense qu'il s'agit d'une attitude intérieure qui fait percevoir cet état d'une façon ou d'une autre.

Ton attitude intérieure en effet est perçue car il s'agit en fait de ton champ vibratoire qui est modifié et c'est ce qu'ils ressentent.

FdL : Boris, j'exprimerais différemment si tu le permets; nos choix sont le résultat de nos bagages karmiques. Ceci n'est pas différent de ce que tu dis dans ton message. La faculté de pouvoir transformer une situation à notre profit existe, cela s'appelle l'épigenèse.

Chantaloup : Excuse-moi mais j'ai un doute sur ta définition du mot: épigenèse ? Es-tu sûr de ça ?
Ce que j'ai comme définition : théorie qui admet que l'embryon se constitue graduellement dans l'oeuf par formation successive de parties nouvelles.
Je ne vois pas de rapprochement avec la faculté de pouvoir transformer une situation à notre profit.... qui porte un nom, certes ,mais dont je ne me souviens plus...A vérifier......


Chantou : l'Epigénèse, selon les enseignements RC est la faculté de créer de nouvelles conditions de vie pour notre évolution. les grands génies l'ont appliquée afin de faire avancer l'humanité, mais nous aussi, dans notre quotidien, nous pouvons faire des choses nouvelles, qui vont permettre un changement de direction, et ainsi nous faire évoluer plus vite et plus harmonieusement.

Chantaloup : Merci pour cette précision. Je comprends mieux ce qu'a voulu dire Fd L. Je dois avouer qu'en ce moment je fais un travail qui me demande beaucoup d'énergie et mon petit cerveau a du mal à suivre parfois...lol....

Beaurivage : le masque enleve tout visage humain a la mort, ca cache la decomposition, on retrouve toujours des masques qui accompagnent les rites d'initiations ou funeraires
le masque decouvre la presence de Dieu, et parfois l'errance de l'homme, mais le masque ca peut etre le spectre,
Le pouvoir iniatique du masque apparait dans toute sa force sur ces images, c'est le point d'articulation entre la vie et la mort.
Tout homme a un vrai visage, un visage originel qui est caché par son visage ordinaire, masque posé sur la verité de son etre, d'ou l'ambiguité fondamentale du masque qui revele nos desirs les plus cachés....le carnaval montre notre visage noir le plus caché, mais cache notre moi de lumiere dans notre figure quotidienne

Ptite Pe
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum