AU DELA DU REEL
Il se peut que ce soit la Providence qui ait guidé vos pas en ce lieu… N’hésitez pas… ENTREZ…en toute liberté religieuse, spirituelle…

Partages d’expériences, de difficultés, de fruits cueillis sur les chemins. Ainsi nous contribuons à l’édification de chaque UN.

Soyez simplement attentif car "l’Essence-Ciel" peut se cacher derrière un brin d’humour, un soupçon de sagesse, ou un mot d’Amour, bref tout ce que vous trouverez ici.

Et pour entrer au cœur de la magie, une seule clef est nécessaire, celle qui ouvre votre Cœur.
Derniers sujets
» Formes pensées
Jeu 22 Oct - 13:02 par Jean de Mareuil

» Intuition et 3e oeil
Jeu 22 Oct - 12:57 par Jean de Mareuil

» les Adeptes
Mer 21 Oct - 17:50 par Jean de Mareuil

» Qui sont les Rose-Croix véritables ?
Mer 21 Oct - 17:35 par Jean de Mareuil

» Un nouvel évangile
Sam 25 Juil - 20:15 par Jean de Mareuil

» aide pour comprendre
Jeu 9 Avr - 17:22 par mymy9793

» la voie rosicrucienne
Ven 3 Avr - 17:22 par Micho

» Les Aides invisibles
Mer 19 Nov - 18:30 par eric bilongo

» dans nos rêves, qui retrouve -t-on?
Lun 11 Aoû - 15:08 par labichonne

» La loge blanche du Nord
Jeu 29 Mai - 13:55 par Jean de Mareuil

» changer nos pensées pour une bonne santé
Sam 24 Mai - 17:08 par Jean de Mareuil

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 39 le Lun 13 Mar - 18:53
Connexion

Récupérer mon mot de passe


marie de magdala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

prof marie de magdala

Message par Invité le Lun 20 Juin - 14:35

Priant à même la terre, les mains sur les genoux
Tu invoques le ciel et l'Etre qui l'a rejoint
Tes yeux sont encore pleins des images de l'Oint
Celui qui t'a aimée et que tu nommes époux.

Marie de Magdala au sourire de mystère
Tu as connu la peur, la soif et la tristesse
Mais ton cœur enflammé n'a jamais eu de cesse
De croire en son Amour imprimé dans ta chair.

Qui saura deviner les liens qui t'ont unie
Au Maître charpentier parcourant les chemins.
Qui comprendra un jour de l'Union la magie
De deux âmes venues témoigner du Divin.

Ta peine fut immense et cruels furent les clous
A ton regard aimant fixé sur cette croix
Tu en portes les marques tout comme le Bien Aimé
Et vos mains se sont jointes dans un adieu dernier.

Sombres jours de mort, nuits emplies de chagrin
Et comme un Rayon d'or, enfin vint le matin
La promesse gravée dans ton cœur déchiré
Se révèle à la vue de la pierre roulée.

"Noli me tangere", murmura le Seigneur
Mais tu n'avais besoin de le toucher pour croire
Tu baignes depuis ce jour dans l'aura du Sauveur
Transmettant sans relâche le message de Sa Gloire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum